Conteuse à la BCD pendant la semaine culturelle


Dans le cadre de la semaine culturelle, le Lycée Montaigne a eu le plaisir d’accueillir, à la BCD le mercredi 29 mai, Chantal Mailhac. Musicienne, comédienne et conteuse, Mme Mailhac nous a fait la joie d’offrir un temps de conte aux élèves de PS accompagnés de leurs parents. Les histoires racontées, Quand le ciel était bas et Les 8 soleils sont des contes respectivement Apache et Laotien, tournant autour des origines du Monde. Les enfants ont pu participer de manière active à ces histoires et ont montré un enthousiasme certain par leurs interventions. Entre imaginaire et réalité, ces contes amènent, au niveau des enfants et avec beaucoup de poésie, des questionnements assez philosophiques sur le ciel, les étoiles, le Soleil et la place l’être humain.

Chantal Mailhac propose des spectacles s’adressant à tous les âges (enfants et adultes) et sera présente entre le 23 et le 25 août à Hammana au festival Nehna wel amar wel jiran ainsi qu’au festival Jacks à Kfarsama les 30 et 31 août.




Exposition librairie la Phénicie


A l’occasion de la semaine culturelle du Lycée Montaigne et en collaboration avec la Librairie La Phénicie, les élèves de 6ème A et B ont participé à des ateliers menés par Bassam Rbeiz, scénariste et Noura Badra, illustratrice, créateurs des 2 tomes de la bande dessinée « L’histoire du Liban en BD », le vendredi 24 mai au CCC.

Les élèves ont profité d’une initiation à la BD en adaptant un texte narratif sur une planche de BD. Ils ont ainsi pu découvrir deux métiers passionnants, mais également mettre en avant leur créativité artistique.

Enfin, les élèves de MS jusqu'en 4ème ont bénéficié d'une expérience de lecture supplémentaire en se rendant à l'exposition de livres de la librairie la Phénicie au bâtiment B.




Silence on lit!


Silence on lit !

Lundi 6 mai l’opération « Silence on lit ! » a été lancé par les documentalistes dans le bâtiment B du Lycée Montaigne. Le principe est simple, de 12h55 à 13h10, toute activité s’arrête pour faire place à un moment de lecture silencieuse. Le silence et le calme ainsi que l’apaisement après l’excitation de la récré se sont immédiatement fait ressentir dans les couloirs. Adultes et enfants partagent ce temps calme autour de la lecture. Des livres de la BCD sont à disposition, mais chacun peut aussi ramener son livre personnel librement. Aucun contrôle, aucune question n’est posée, ce moment de détente est libre, chacun peut lire dans la langue qu’il souhaite le livre qu’il veut.

Les bénéfices attendus d’un tel projet sont multiples, notamment l’amélioration des compétences en lecture, de la capacité de concentration individuelle et collective, mais aussi la diminution du stress et des conflits.

Cette opération se poursuivra jusqu’à la fin de l’année, à raison de 3 jours par semaine jusqu’à la semaine culturelle, du 27 au 31 mai, où elle deviendra quotidienne.




Marionnettes à la maternelle


Lundi 8 avril, les élèves de la maternelle ont accueilli une marionnettiste roumaine. Ana Craciun Lambru est en effet venue présenter son spectacle aux classes de PS, MS et GS, à l'occasion d'une tournée scolaire au Liban. Cette activité s'inscrit dans le cadre de l'éveil à la culture et dans la découverte de la Francophonie. Les élèves du Lycée Montaigne participent régulièrement à des spectacles, cette exposition leur permet notamment de développer une connaissance de différents modes d'expression. De plus, pendant le mois de mars, les enfants travaillent à travers différentes activités sur la langue française comme langue de partage de diverses cultures. La Roumanie étant un pays francophone, il était intéressant de les confronter à une artiste originaire de ce pays.




Recherche documentaire au cycle 2


Les classes de CP, CE1 et CE2 participent régulièrement à des séances consacrées à  la recherche documentaire. En fonction de leur niveau et des thèmes travaillés en classe, les élèves effectuent des recherches à la BCD. Celles-ci sont dans un premier temps effectuées dans des livres : livres documentaires, dictionnaires, encyclopédies et parfois, dans un second temps sur internet. Les élèves utilisent en effet des tablettes pour compléter et comparer les informations trouvées dans les livres.

Grâce à cet exercice de recherche, les élèves se familiarisent avec des outils tels que la table des matières ou l'index, ils apprennent à chercher dans le dictionnaire, révisant ainsi l'ordre alphabétique, ils trient également l'information trouvée pour sélectionner des passages ciblés pour répondre à une consigne.

Suite à ces recherches, les élèves pourront présenter des exposés, créer des panneaux d'exposition ou simplement enrichir leurs connaissances sur un thème précis. Ces habitudes prises dès le cycle 2 sont déjà les prérequis des recherches qu'ils mèneront durant toutes leurs études.




La fleur des langues


En lien avec les projets pédagogiques mis en oeuvre dans les 4 classes de grande section du Lycée Montaigne, une activité d'éveil aux langues a été expérimentée. En effet, une collaboration entre les titulaires, les intervenantes en langues (arabe et anglais) et la documentaliste a permis de développer une séquence ayant pour objectif l'ouverture à la diversité linguistique et culturelle. 

Les élèves des classes de GS travaillent autour de projets pédagogiques, notamment la notion de différence ou la découverte d'autres pays du Monde : Japon, Mali. Les intervenantes de langues ont des objectifs parallèles à ceux des titulaires. Par soucis de renforcement de cohérence entre les disciplines et pour faciliter les apprentissages des élèves, les différentes intervenantes se sont associées autour d'un micro-projet original. 

Une activité d'éveil aux langues a été sélectionnée dans le but de valoriser d'une part les compétences des élèves en différentes langues et d'autre part les élèves étrangers ou binationaux parlant des langues différentes à la maison. Ainsi l'élève allemand, celui dont la maman parle bulgare ou espagnol à la maison, ceux dont la langue maternelle n'est ni le français ni l'arabe se sentent valoriser ce qui pourrait faciliter leur intégration au sein de leur classe.

L'activité a également pour but d'aborder les différences physiques et culturelles d'un point de vue positif. Ne pas nier la différence de couleur de peau sur une photo de classe pluriethnique, tout en mettant en avant également les ressemblances entre les enfants.

Lors du déroulement de l'activité, les élèves ont, dans un premier temps, commenté des photos de classes, en remarquant que les enfants n'avaient pas tous la même taille, ni la même couleur de peau.

Ils ont ensuite comparé les enfants de leur classe entre eux : les couleurs de cheveux, leur texture (lisses ou bouclés), les yeux plus ou moins clairs, les tons de peau, les différentes tailles, le port de lunettes...

Par la suite, des photos de personnes de différentes communautés culturelles ont été observées puis commentées par les enfants. Les manières de s'habiller et de se coiffer ont questionné les élèves qui les ont comparées à celle de se vêtir qu'ils connaissent au Liban. Certaines leur paraissent jolies, d'autres drôles.

Puis les enfants ont été interrogés sur la manière de dire bonjour des personnes observées. Ils ont eux-mêmes été capables de dire bonjour dans plusieurs langues (français, arabe, anglais, allemand, grec, éthiopien, chinois, italien, espagnol). Ils ont ensuite écouté un document sonore regroupant le mot « bonjour » prononcé dans une vingtaine de langues différentes et ont essayé de répéter certains des mots entendus, ce qu'ils ont trouvé amusant tant la prononciation est éloignée de celles qu'ils connaissent. Les différents « bonjour » entendus ont été disposés sur une fleur (la fleur des langues) dont chaque pétale représente une langue. Ils ont observé cette fleur et ont pu remarquer que les manières d'écrire étaient aussi différentes ou parfois très similaires : alphabets, famille de langues...

Pour terminer l'activité, par groupe de 6 ou 7 élèves, ils ont rempli avec l'aide d'un adulte leur propre fleur des langues, en dictant les manières de dire « bonjour » connues par le groupe.

L'activité semble avoir été une réussite et a permis aux élèves de s'interroger sur les différences et sur la place qu'occupent les langues dans leur quotidien.

 

 

Pour concevoir cette activité, les enseignantes ont puisé des ressources sur plusieurs sites :

http://www.elodil.umontreal.ca/

https://www.edumoov.com/fiche-de-preparation-sequence/65250/l-oral/gs/eveil-aux-langues

http://ww2.ac-poitiers.fr/ia17-pedagogie/spip.php?rubrique167

https://www.youtube.com/watch?v=ZLhcej6IgRU

 

 




Séances bilingues


Dans un soucis d'amélioration de la qualité des enseignements, les documentalistes expérimentent parfois de nouvelles techniques d'animation. En effet, lorsque les objectifs le permettent, les élèves de maternelle bénéficient d'une séance de BCD bilingue : en arabe et en français.

Ainsi les élèves de GS et MS ont pu découvrir les caractéristiques de l'album sous cette forme-là. Les explications sont dispensées dans les deux langues et l'accent est mis sur les mots de lexique important dans chacune des langues.




Salon du Livre


Dans le cadre du Salon du livre Francophone de Beyrouth, vendredi 9 novembre 2018, les élèves de CPB et CPD ont rencontré l'auteure Florence Hinckel à  la BCD. Mme Hinckel était en effet invitée par le Lycée Montaigne pour accompagner les projets d'écriture de plusieurs classes, et pu passer un moment pour répondre aux questions des CP. Les quatre classes de CP avaient travaillé en première période autour d'un album intitulé « A quoi ça sert un livre ? » et ils ont, en questionnant l'auteure, pu prendre conscience de ce métier riche et passionnant. Florence Hinckel a également présenté un de ses livres aux élèves : Greta l'ogresse, un conte amusant accompagnant la découverte du son [gr] que les CP seront bientôt capables de lire tous seuls. Le conte les attend à la BCD !

Les CPA et CPC ont eux aussi travaillé sur le même projet, qu'ils ont finalisé en participant à un atelier au Salon du Livre francophone de Beyrouth, avant de visiter les lieux, rencontrer les libraires et pour certains acheter quelques livres.

Chaque année le lycée Montaigne participe activement au Salon du livre en invitant un auteur et en accompagnant des classes en visite et en atelier en fonction de leurs projets pédagogiques.




Activités de la BCD


Depuis la rentrée, toutes les classes de la PS au CE2 sont venues visiter la BCD. Les enfants ont pu découvrir ou se remémorer les règles de vie. Les documentalistes leur ont expliqué les règles à observer pour le respect des livres et leur ont montré comment tourner les pages d'un livre sans l'abîmer, pour que ces livres ne soient ni déchirés, ni gribouillés.

Ils ont également commencé à différencier les livres en fonction de ce qu'on trouve à  l'intérieur : information ou histoire, documentaire ou fiction.

Les élèves de la MS au CE2, empruntent des livres régulièrement en arabe et en français à  la BCD et ont la possibilité de les garder à la maison, pour une durée maximale de 15 jours. Les livres d'anglais leur sont prêtés à  la fin de chaque période.

Pour les élèves de la PS, le prêt se fait avant chaque vacances.